Identification

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Se souvenir de moi



Compteur

Visiteurs: 911420
Bienvenue sur calembredaines
Le site consacré au blabla,
aux billevesées et au pipeau


             BONNE VISITE !

 
Derniers articles publiés
Chacun sa merde !
Ecrit par Baugos   
03-06-2011

Lors d'un week-end à Paris, je me baladais avec un ami - éminent ingénieur -  porte de Clignancourt. C'était un dimanche matin, le marché aux puces était noir de monde. Au bout d'une rue, au moment de traverser la route, j’aperçus une demoiselle dont les larmes coulaient à flots. Elle semblait effondrée et totalement déboussolée. Un malheur avait dû lui arriver : un vol, une dispute, une agression, …  Et tout le monde passait à côté sans faire attention.

    
 

Le feu piéton était vert, mon ami s'engagea pour traverser d'un pas décidé. Je le retins alors par le bras et lui demanda : « N'as tu pas vu la jeune demoiselle qui pleurait ? Il lui est peut-être arrivé quelque chose ? Non ? ». Il se retourna, me regarda d'abord d'un air interloqué, puis répliqua sur un ton méprisant : « Chacun sa merde ! ». Et il reprit son chemin comme si de rien n'était. Je restais là, abasourdi par sa réponse tant elle me choquait. J'avais du mal à me faire à l'idée de laisser une personne en détresse alors qu'elle avait sans doute besoin d'aide. Toutefois, je me fis une raison, et continuais ma route également, en espérant que ce chagrin ne cachait pas quelque chose de grave.

Quelques jours plus tard, je repensais toujours à cette histoire. Et au fur et à mesure, avec du recul, je parvins enfin à analyser sa réponse. « Chacun sa merde » ... On peut en effet interpréter ce propos de deux manières différentes :
1) La première impression est évidemment de comprendre cette phrase comme : « Chacun SA merde » c'est à dire : « Chacun pour soi, chacun se débrouille avec ses propres histoires ! ». C'est une vision assurément égoiste. Et c'est celle là que j'avais eu sur le coup lorsque mon ami m'avait répondu.
2) La deuxième interprétation - et je pense qu'il s'agit là du message qu'avait voulu me transmettre mon ami – est la suivante : « CHACUN sa merde », en d'autres termes : « Tout le monde a des problèmes à résoudre, y compris moi. J'ai déjà des difficultés à traiter mes soucis, alors je ne vois pas comment je parviendrais à régler ceux des autres ».

Finalement, je pense que mon ami avait raison. On entend souvent des gens qui se plaignent ou qui se lamentent sur leur sort … comme s'ils étaient les seuls à avoir des ennuis ! Mais qui n'a jamais rencontré de difficultés dans sa vie ??? Personnellement, je n'en connais pas. La vie n'est un long fleuve tranquille pour personne. Il faut donc apprendre à assumer,  à prendre ses responsabilités et  à faire face aux obstacles. Voilà le sens de « Chacun sa merde ! »

 

commentaire(s)
Cluedo
Ecrit par Rémi le 2011-07-31 22:26:49
En ce qui concerne le salaud, je parierai bien sur le rouquin à bouclette. Quoique statistiquement le cardonicateur repenti en chef est plus souvent avec toi qu'à creuser les décombres de Beyrouth. 
 
Sur le fond, ça ne coute rien de demander si la personne à besoin d'aide (mais on se fera rabrouer une fois sur deux), surtout si elle est jolie (l'hypothèse bouclette à reflets cuivrés est moins crédible là).



Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires.
Calembredainautes, identifiez-vous pour poster votre message !

Powered by AkoComment 2.0!

Dernière mise à jour : ( 03-06-2011 )
Suivant >

Le saviez-vous ?


DIALECTIQUE :
n. f. Art du dialogue et de la discussion.

"Ces préparations oratoires n'étaient que des ruses dialectiques"

Sondages

sondage N°15
Selon vous, EPAD signifie :
sondage N°16
Qui verriez vous comme successeur de Raymond Domenech pour le poste de sélectionneur de l'équipe de France de football ?

Site optimisé pour :

 
 

© Copyright 2017 Calembredaines' Team (France)
"Tous droits des auteurs d'articles, du producteur et du propriétaire du site réservés.
Sauf autorisation, toute reproduction et tout Ctrl-C Crtl-V, même partiels, du contenu de ce site sont formellement interdits
sous peine de poursuites judiciaires et de nez cassé de la part des auteurs et du producteur.
Toute ressemblance avec des faits, histoires ou écoles d'ingénieurs réels est totalement fortuite.
L'ensemble de la rédaction et le propriétaire du site déclinent toute responsabilité concernant son contenu"
Site réalisé avec le logiciel libre Joomla!