Derniers commentaires publiés
Chacun sa merde !(1 commentaire)
Conformité et convenance(1 commentaire)
20 000 !(2 commentaires)
Le pipotron est de retour !!(2 commentaires)
Que choisir ?(2 commentaires)
 
Derniers articles publiés
Examen d'un pipeau de grande envergure
Ecrit par Baugoss   
26-12-2006
Cas de la sécurité routière

Le début d'une nouvelle année est souvent l'occasion de réaliser le bilan de l'année précédente. Et le sujet incontournable et habituel que les politiciens et les média adorent traiter à cette période est sans doute la sécurité routière. Ainsi, en ce début d'année, je vous propose d'analyser une composition de toute beauté en matière de rhétorique : le rapport d'une étude de sécurité routière effectuée sur un tronçon de la RN7,  rédigé par un certain Mr P ...

Comprenez que je ne peux vous dévoiler l'identité de cette personne, aujourd'hui très convoité dans le milieu si réputé de la sécurité routière. Révéler au grand jour son haut niveau d'éloquence ainsi que sa maitrise totale du bien parler serait, non seulement pour lui mais aussi pour toute la communauté de la sécurité routière, un désastre incommensurable. Je ne vous indiquerai pas non plus comment je me suis procuré le sus-dit rapport. La seule chose dont je vous ferai part, c'est le nom que porte le fichier informatique contenant l'étude :« J'aime la SR et elle me le rend bien.txt » dont voici un court extrait :


« L'analyse des pratiques ne met pas spécialement en avant d'abus majeurs au niveau des vitesses. En effet, si v85 (le max de la vitesse de 85% des usagers) est comprise entre 90 et 110 km/h, dans les deux sens, on peut dire sans se tromper que 70 % des usagers roulent en dessous de la limitation de vitesse. Néanmoins, certes l'infraction de vitesse constatée est dans une majorité des cas inférieure à 20 km/h, mais elle concerne pas moins d'un quart des usagers, ce qui représente une proportion assez préoccupante. Ainsi, l'infrastructure, si elle n'incite pas à d'énormes excès (même si des mesures plus fines permettraient de nous dire si les infractions sont plus de l'ordre de 5km/h que de 20 km/h), encourage un petit peu moins d'un tiers des usagers à outrepasser la limitation de vitesse, signe manifeste d'un problème. »

Analysons de plus près ce magnifique récital orchestré par notre cher virtuose. En particulier, notons les divers instruments dont l'orateur se sert allegrement, afin de rendre son palabre plus vraisemblable que nature :

  1. 1) Une introduction banale, neutre, et dont les arguments sont relativisés au maximum. En témoignent l'utilisation de la négation de l'adverbe « spécialement » et  l'emploi de l'adjectif « majeur ». On aurait très bien pu dire : « L'analyse des pratiques ne met pas en avant d'abus au niveau des vitesses »
  2. 2) Une utilisation d'un vocabulaire spécifique et technique non connu (exemple : V85) accentuée par une volonté d'explication entre parenthèses afin d'illusionner la maitrise du sujet.
  3. 3) Un emploi abusif d'adverbes (néanmoins, certes) et de conjonctions de coordination (mais) évoquant une idée de concession et d'opposition, et embrouillant de la sorte l'auditeur ou le lecteur.
  4. 4) Une utilisation excessive de termes d'atténuations comme : « pas spécialement », « pas d'énormes », « assez », « un petit peu moins de », .... traduisant l'absence totale de prise concrete de position.
  5. 5) Et enfin, une conclusion en contradiction parfaite avec l'introduction ! La preuve, au début du discours il est dit :« L'analyse des pratiques ne met pas spécialement en avant d'abus majeurs au niveau des vitesses. » donc la vitesse ne pose pas trop de problème. Mais à la fin, il est raconté : « un tiers des usagers [outrepassent] la limitation de vitesse, signe manifeste d'un problème. » No comment ....

 

commentaire(s)
Ecrit par pierre le 2007-01-01 22:32:58
:grin
J'aime Calembredaines et l'Admin me le
Ecrit par marco le 2007-01-07 20:08:23
quelle analyse fine, je parie que celui qui a eu la lourde tache de mettre une note à cette étude ne s'est pas donné autant de mal...



Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires.
Calembredainautes, identifiez-vous pour poster votre message !

Powered by AkoComment 2.0!

Dernière mise à jour : ( 26-12-2006 )
< Précédent   Suivant >
 

© Copyright 2017 Calembredaines' Team (France)
"Tous droits des auteurs d'articles, du producteur et du propriétaire du site réservés.
Sauf autorisation, toute reproduction et tout Ctrl-C Crtl-V, même partiels, du contenu de ce site sont formellement interdits
sous peine de poursuites judiciaires et de nez cassé de la part des auteurs et du producteur.
Toute ressemblance avec des faits, histoires ou écoles d'ingénieurs réels est totalement fortuite.
L'ensemble de la rédaction et le propriétaire du site déclinent toute responsabilité concernant son contenu"
Site réalisé avec le logiciel libre Joomla!