Derniers commentaires publiés
Chacun sa merde !(1 commentaire)
Conformité et convenance(1 commentaire)
20 000 !(2 commentaires)
Le pipotron est de retour !!(2 commentaires)
Que choisir ?(2 commentaires)
 
Derniers articles publiés
Le ou la politique ?
Ecrit par Marco   
28-03-2006

D’hier à aujourd’hui, l’homme politique a existé, du chef tribal néolithique, qui usait de son statut pour assurer la procréation au sein de son clan, à l’homos politicus tel que nous le connaissons aujourd’hui très prolifique en lois inapplicables et du reste inappliquées. Bref de tout temps donc, en vertu de la théorie systémicienne dodécagonale, le politique a existé et a contribué à l’émergence de la politique telle que nous la connaissons.

 

Mais, « une minute » dirait le politique en entendant mon propos. « Plait-il ?» lui répondrais-je en vertu de notre modèle systémique de politesse en vigueur dans notre société post moderniste. « Si, si regardez y de plus près, vous venez d’utiliser deux fois le mot politique, au genre féminin et masculin. ». « Mais qu’est ce qu’il me veut ce blaireau » penserais-je en mon fort intérieur tout en lui répondant convenant toujours qu’il convient d’appliquer le haut combien vertueux et respectable principe anti-cardonicateur du self-contrôle « je vous serais gré de préciser le fond de votre pensée ? ». ERREUR FATALE, ne jamais demander à un politique (ou une politique), le doute s’était à ce moment inséré dans mon esprit et dans le votre aussi j’en suis certain, mes chers lecteurs, de préciser sa pensée car celle-ci, ne relevant certes pas du degré de complexité de l’analyse triangulaire systémique peut néanmoins prétendre égaler la clarté d’un cours de diagnostic territorial du temps de son apogée à la fin de l’an de grâce 2005.

 

« Oui donc nous touchons ici le fond du problème » dit-il au terme d’une rapide étude d’impact, je conclus de la nécessité de m’asseoir (je vous conseille du reste d’en faire autant) car le discours qui d’en suivrait risquerait de durer un temps non négligeable mais cependant l’impression qu’il vous en laissera pourrait être comparable a celle ressentie en sortant d’un amphi de physico-chimie des matériaux. Cela dit dans mon infini bonté je convie les lecteurs que la suite de ce propos n’intéresserait pas à lire le petit appendice de conclusion en fin d’article. « Donc la politique, le politique, l’adjectif politique du reste aussi sont écrit de la même manière. Cela dit vous conviendrez donc avec moi du grand flou de la langue française elle-même sur cette question. Faut-il y voir, je ne sais pas, une caractéristique de la pudeur de la société française vis-à-vis de ces questions, tant tout ce relève de la politique semble tabou et mal perçu. Peu importe ici dans notre propos, bien que je me ferai un plaisir d’approfondir ces questions en votre compagnie si l’envie vous en prenait. Il convient donc là d’aller voir ce qui se passe outre-manche, voir outre-atlantique, ou aux antipodes enfin bref dans tous les pays anglophones, afin de constater que la langue de Shakespeare se révèle bien moins ambigu. Les termes politics, policy, polity y coexistent et lèvent ainsi toutes ambiguïtés sur les questions traitant de « politique ». Ainsi si nous ne creusons pas davantage la question, nous aboutissons à l’échec de l’application du modèle mathématico-linguistique et la triangulation, bien respectée et applicable en anglais se réduit dans sa traduction française à une vulgaire monogulation » :

 

 

 

 

J’en profite, chers lecteurs, pour vous faire remarquer que ce schéma prouve à quel point les enseignements au combien salutaires que nous recevons, recèlent des potentialités d’application réelles dans notre vie de tous les jours et, en particulier, professionnelle. « Mais, ne m’interrompez pas avec vos commentaires et laissez moi aller au fond de ma pensée. Ainsi il convient donc de s’interroger sur la signification précise de ses termes car même si ceux-ci garderont dans le langage profane leurs ambiguïtés, nous pourrons au moins savoir de quoi nous parlons entre nous. Ainsi « le » politique ne doit pas être associé à l’homme politique comme il l’est dans le langage commun mais il doit plus correspondre à la chose politique, à l’entité, l’institution même, en gros, tout ce qui relève du domaine politique si vous me le permettez, l’expression « homme politique » devant rester ainsi réduite à sa forme la plus simple sans possibilité de contraction supplémentaire. « La » politique quant à elle devra s’évertuer à signifier la ligne de conduite des actions entreprises par les différents acteurs (qu’il s’agissent des personnes ou des institutions qu’ils représentent). Enfin l’adjectif politique devra être employé comme je viens de le faire en parlant du domaine politique, à savoir il devra qualifié toute entité, relation ou action ayant trait à ce domaine, dont la définition reste difficile à produire, caractérisé par la décision et la conduite des politiques (au sens de politiques publiques). »

 

Mes chers lecteurs, je vous serai gré de me pardonner d’avoir un peu abréger les propos sur la fin pour ne retenir que l’essentiel, néanmoins je tiens à résumer (et cela fera d’ailleurs office de conclusion) tout ce qui vient d’être dit par cette phrase au combien clair et résumant bien les questions que nous venons d’aborder :

 

« L’homme politique, relevant du politique est là pour conduire la politique dans tout le domaine politique »

 

Merci de votre attention

 

 

P.S : Cette distinction entre le et la politique nous a quand même occupé pendant 2h durant le cours de « penser la société, penser « la » politique ». Tu m’étonnes que maintenant, j’ai même plus envie de postuler pour un master Sciences Po. Pour ceux qui m’auraient vraiment lu avec attention (si cela existe), sachez que tous les différents sens du mot « politique » que j’ai donné sont le fruit des souvenirs qu’il me reste d’un cours suivi au mois de janvier. N’ayant pas emporté mes notes, je ne puis vous garantir de l’exactitude de ce que j’avance, néanmoins, je resterai ouvert à toute discussion et pourrai apporter plus de précisions lorsque je serai de retour.

 

 

commentaire(s)
la politique du pire
Ecrit par remi le 2006-03-29 03:05:45
Je vois que tu profite de ton passage en dans la patrie de Kant et d'Engel pour philosopher, Marco. C'est du très pipeau et au fond t'as été plus concis que le prof... :p  
la politique du caribou
Ecrit par marco le 2006-03-29 17:46:53
Merci beaucoup pour ce compliment mon cher, venant d'un grand maitre pipeau reconnu comme toi ça me touche. 
Celà dit je vois pas comment tu peux savoir si j'ai été plus concis que le rpof car tu n'étais pas là à cette séance héhé :grin  
 
Salut les caribous de ma part !!!
rupture d'annevrisme
Ecrit par pierre le 2006-03-29 19:18:04
super ton article, j'ai failli m'endormir... 
 
Non serieusement, me refais jamais ca si j'ai pas un 20 minutes a portee de main :grin
héhé
Ecrit par Baugoss le 2006-03-29 19:30:11
Alors comme ça t'as seché un cours de « penser la société, penser la politique » Rémi :eek ??? 
Pô bien ... 
 
Pas mal ton article Marco. Un peu prolixe, mais c'est le but :p
Ecrit par remi le 2006-03-30 01:49:43
T sur que j'étais pas là? Ce serait bien la première fois que je sèche un cour a tpe... Mais ça me dit quelque chose la distinction français/anglais policymachin truc... 
Je me rapelle peut-être du résumé des épisodes précedents, ou bien c'est toi qui m'en parlé. Enfin je penses pas me tromper quand je disais que le prof a du s'etendre plus que toi. La culture c'est comme la confiture, j'en sais quelque chose... 
:grin
Prolixe....joliment qualifié
Ecrit par marco le 2006-03-30 20:22:04
Oui oui tétais pas là Rémi, mais j'avais du te faire un résumé car ça m'avait vraiment marqué. Ouais je sais, c'est un peu long, vous etes courageux de m'avoir lu car moi j'aurais pas le courage de me relire.. :grin  
Tiens au fait Rémi, t'as vu que nos notes de Sciences Po sont tombés ? Elles sont sur le BV. 
Franchement, je regrette pas de pas le faire ce putain de master !!!!!!
Merci pour le "joliment qualifié"
Ecrit par Baugoss le 2006-03-30 20:59:50
Eh oui !! Grâce à calembredaines, on apprend du vocabulaire tous les jours :p . N'importe quelle faribole peut nous instruire aussi futile soit-elle ! :grin  
 
PS: j'ai remarqué que t'avais pas relu ton article Marco: il était bourré de fautes d'aurtografes ! ;) J'en ai corrigé quelques unes et il doit en subsister, mais j'ai plus le courage de relire ton oeuvre une 3ème fois
tabernacle !
Ecrit par remi le 2006-03-30 23:02:54
Ce fil de pute de Guilery nous a mis la plus sale note de tous les groupes!!!! 
J'ai envie de le défoncer! 
Avec tout le boulot qu'on a fait et alors qu'il avait rien de précis à nous reprocher. 
 
ha ha
Ecrit par remi le 2006-03-30 23:13:31
c méchant mais le mail de brendan sur le meme bv que tu m'a fait aller voir m'a bien fait rire. 
Qui va faire péter 3 jours de vacance pour aller en tete à tete avec brendan ? 
Je cherche... 
:p
Rentrée le 12 septembre finalement
Ecrit par marco le 2006-03-31 23:38:15
Ouais je sais guillaume, sorry mais comme dis j'ai pas emmené d'aspirine avec moi à Berlin donc je l'avais pas relu.  
Sinon Rémi ben c'est gentil mais j'ai la réponse à ta question : ben ceux qui ont pas encore leur TOEIC tel que votre humble serviteur. 
Toute façon je serai à Lyon à ce moment là, je serai en train de mettre des protections sur le sol de mon appart au cas où tu aurais l'idée de boire une bière au sirop au dessus de mon parquet. :grin



Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires.
Calembredainautes, identifiez-vous pour poster votre message !

Powered by AkoComment 2.0!

Dernière mise à jour : ( 28-03-2006 )
< Précédent   Suivant >
 

© Copyright 2017 Calembredaines' Team (France)
"Tous droits des auteurs d'articles, du producteur et du propriétaire du site réservés.
Sauf autorisation, toute reproduction et tout Ctrl-C Crtl-V, même partiels, du contenu de ce site sont formellement interdits
sous peine de poursuites judiciaires et de nez cassé de la part des auteurs et du producteur.
Toute ressemblance avec des faits, histoires ou écoles d'ingénieurs réels est totalement fortuite.
L'ensemble de la rédaction et le propriétaire du site déclinent toute responsabilité concernant son contenu"
Site réalisé avec le logiciel libre Joomla!