Derniers commentaires publiés
Chacun sa merde !(1 commentaire)
Conformité et convenance(1 commentaire)
20 000 !(2 commentaires)
Le pipotron est de retour !!(2 commentaires)
Que choisir ?(2 commentaires)
 
Derniers articles publiés
D'un effort de prospective...
Ecrit par Mr P.   
29-01-2006

D'un effort de prospective ou quel avenir pour nous ?

 
    Loin de moi la sinistre intention devous sortir de votre sommeil animal dans lequel vous êtes plongés depuis quelques jours après septembre 2004, mais comment voyez-vous votre avenir à moyen terme, sans parler du long terme ?

    Première échéance : le stage. D'ici là, certains auront sûrement perdu, et récupéré, par un phénomène physique inexpliqué, la moitié des objets contenus dans leurs appart', d'autres auront de leur côté fait exploser la moitié de leur village et passé MACH 2 sur la mob' qu'eux et leurs frères auront bidouillée, d'autres encore auront eux déposé quelques couches supplémentaires sur leurs frigos, murs et couloirs... Autant dire qu'on y est presque.
    Certes nous avons un confortable bagage technique à notre actif (powerpoint, paperboard, word, excel, open office pour les plus pointus d'entre nous), des connaissances en sciences sociales inébranlables (en socio des orgasmes, communication kinesthésique, management sensoriel) et des notions dans des domaines transversaux incontournables tels que le ferroutage des organisations, thermodynamique des passes à poissons, algorithmique conceptuelle des PLU... mais quoi d'applicable pendant notre 'galop d'essai' ? Les cours 'photocopies' et 'breuvages cafeinés' ayant été supprimés du tronc commun, certains s'imaginent déjà perdus...

    Je passe sur les 3A à l'étranger (que ce soit hors du territoire français ou à vaulx en velin), le TFE, l'éventuelle 4e année, considérant que la donne ne sera pas changée, pour arriver à ce qui me semble être la deuxième échéance à moyen terme s'imposant à nos pauvres carcasses décérébrées : le premier poste. Même problème que pour le stage, sauf que cette fois, "c'est pour de vrai". Parce que bon, qu'est-ce qu'on en a à foutre de plomber le service de Ralph, l'entreprise de Roberto, la cellule de Hans (du CETE de Metz), l'équipe d'Andrew ? Mais là on ne rigole plus, on est au ministère (ou pas) !(du haut duquel 40 ans vous contemplent)* A la moindre erreur on se fait confisquer la PICO PUCE, puis supprimer les RTTs, voire le droit de taxer des futs de CDr !

    J'en vois déjà grelotter devant ces perspectives horribles, aussi, me hâterais-je de les rassurer. La qualité de notre formation n'est pas à chercher dans chacun de nos cours, mais dans l'ensemble de nos cours. J'entends par là qu'il faut s'élever au dessus de nos enseignements, pour pouvoir en atteindre la composante transcendante : le verbe. En effet, de tout temps, l'homme, même dans les âges les plus sombres et reculés de son histoire, n'a jamais pu réunir un savoir exhaustif.

    Se contenter d'un tel constat est se vouer à l'échec. Pourquoi admettre son incompétence dans un domaine, son ignorance dans un autre, alors que quelques mots bien choisis jetés en vrac sur un powerpoint ou paperboard peuvent contenter notre auditoire? A ce moment là, je m'attends bien sur à ce que certains me questionne sur mes rapports à l'honneur, l'honnêteté. Je leur répondrais : "Ecoutez, dans le jeu complexe des acteurs, que nous produisons au quotidien, certains paramètres non objectivables n'atteignent pas le stade de la conscientisation, du moins, pas entièrement. Le paradigme organisationnel qui me pousse à agir de la sorte est bien réel, et il faut arrêter de rester bloqué sur une conception surannée macrosociologique, pour pouvoir évoluer. Une telle requalification me semble inéluctable."

    Il est donc clair que ce qui fait notre force n'est le cours en soi, mais la méthode pédagogique, propre à notre école. Mais alors quid des VAs, me demanderez-vous ? Je vous répondrais qu'il s'agit juste d'acquérir non de grandes idées, de grands concepts régissant des domaines bien précis mais juste quelques mots en plus. J'espère donc vous avoir bien fait sentir avec quel état d'esprit il vous faut aborder notre formation. Croyez en vous, et tout le mondevous croiera.


* pour plus de détails, se référer au parpaing qui vous sert de tome 2 au poly de PPE
 

commentaire(s)



Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires.
Calembredainautes, identifiez-vous pour poster votre message !

Powered by AkoComment 2.0!

Dernière mise à jour : ( 29-01-2006 )
< Précédent   Suivant >
 

© Copyright 2017 Calembredaines' Team (France)
"Tous droits des auteurs d'articles, du producteur et du propriétaire du site réservés.
Sauf autorisation, toute reproduction et tout Ctrl-C Crtl-V, même partiels, du contenu de ce site sont formellement interdits
sous peine de poursuites judiciaires et de nez cassé de la part des auteurs et du producteur.
Toute ressemblance avec des faits, histoires ou écoles d'ingénieurs réels est totalement fortuite.
L'ensemble de la rédaction et le propriétaire du site déclinent toute responsabilité concernant son contenu"
Site réalisé avec le logiciel libre Joomla!